A propos

Bonjour et Bienvenue !

Pour celles et ceux qui arrivent sur Bon Cheap Bon Genre pour la première fois, vous ne connaissez alors le site comme un e-shop sacrément cool et féministe.

Pourtant, Bon Cheap Bon Genre existe depuis 2010 mais à l’époque, il était un blog de mode et de voyage. Je partageais mes aventures à Londres puis à Berlin où j’y ai vécu pendant 3 et 2 ans.

Pendant 6 ans, j’écrivais quotidiennement des articles sur mes tenues préférées, mes bonnes adresses, mes conseils malins pour s’habiller sans se ruiner et profiter de son argent pour voyager, découvrir d’autres horizons. Bon Cheap Bon Genre, vous avez le jeu de mot ?

Pendant ces 6 années je vous ai fait rentrer sous les tentes des fashion weeks de Londres et Berlin, je vous ai emmenés aux quatre coins de l’Europe lors des mes city trips. Je vous parlais aussi de l’actualité dans le milieu de la mode avec des articles qui ont clairement cartonné:

 

Fashion Week_ La taille des mannequins, un problème de poids. TEXTILE « MADE IN FRANCE »… ENFIN PRESQUE ! La mode à Berlin_ ce n’est pas ce qu’on s’imagine…

CAPITALE DE LA MODE_ PARIS MÉRITE T-ELLE CE TITRE _

 

Je vous parlais aussi, tous les ans, de l’évolution des blogueuses mode dans le milieu de la mode.

A l’époque, cela avait beaucoup de sens, Chiara Ferragni était loin de s’imaginer avoir un mariage comme celui qu’elle a vécu ni être la coqueluche de la maison Dior.

A l’époque, on avait d’yeux que pour une poignée de blogueurs comme Garance Doré, Bryan Boy ou encore Betty.

Le blogging sur la thématique de la mode a bien changé depuis mes débuts en 2010 et pour être tout à fait honnête, c’est une des raisons qui m’a doucement éloignée du blogging et pour laquelle j’ai aussi lentement délaissé mes 40 000 lecteurs mensuels.

L’autre bonne raison est simplement que j’ai entamé un grand changement dans ma vie professionnelle. J’ai commencé Bon Cheap Bon Genre à la sortie de mes études de communication et le blog  m’a accompagné à travers mon évolution professionnelle dans le marketing digital pendant 6 ans.

En 2016, j’ai entrepris des études en informatique dans le but de compléter mes compétences en digital et entamer mon entrée dans le milieu de l’auto-entreprenariat avec un projet qui me tenait à coeur depuis longtemps.

En 2018, Bon Cheap Bon Genre renaît sous une nouvelle forme, un peu comme Britney en 2007 mais avec un meilleur opus que Blackout. Qui se souvient ? Personne, je comprends…

Le blog existe toujours, je continuerais à partager des articles sur des thématiques toujours intrinsèquement liés au business de la mode mais surtout à des sujets qui me touchent personnellement: le féminisme, le développement personnel, l’acceptation de soi ou plus connu sous le doux nom anglican ‘Self-love’ saupoudré d’une motivation de B.A.D.A.S.S baby car j’ai clairement pas envie de me taire ni d’utiliser de filtre. C’est pas l’époque, Time’s Up, n’est-ce pas ?!

Bon Cheap Bon Genre voit apparaître aussi un e-shop qui va se développer en même temps que vous allez être plus nombreux à m’accompagner.

Mais à l’heure actuelle, je veux surtout être sûre que nous ayons toutes et tous les outils pour s’affirmer, en particulier les t-shirts à porter les jours de marche pour l’égalité des droits, de manifestations ou pour provoquer Instagram sur sa politique anti-tétons…

Et si vous en voulez encore, retrouvez-moi imperativement sur Instagram !

Bon Cheap Bon Genre instagram motivation feminisme Bon Cheap Bon Genre instagram motivation feminisme Bon Cheap Bon Genre instagram motivation feminisme

 

 

Ils ont parlé de Bon Cheap Bon Genre, le blog:

💥 Elle.fr          💥 Express Styles        💥 Kiabi

💥 Die Frenchie          💥 BerlinBeauty

💥 Il etait une pub       💥 We Like It

 

 

Pour me contacter:

📩 boutique@boncheapbongenre.fr

💬 Par le chat (La bulle verte en bas à droite de votre écran)

 

 

Merci à vous,

Anaïs